Découvrez le Design Sprint, le sprint d’innovation

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu'est un Innovation Sprint, comment il se déroule jour après jour et pourquoi vous devriez imiter les plus grandes entreprises mondiales qui se sont mises à l’utiliser.

Innovation! En voilà un très grand mot. Un mot avec tant de significations différentes. Un mot qui crée des tonnes d’images dans l’esprit de chaque lecteur. L’innovation évoque généralement deux imaginaires très différents: soit on visualise un génie dans sa baignoire et son moment “Eurêka” qui conduit à une révolution dans l’industrie technologique, soit on se représente de longues années de recherche et de développement dans des laboratoires très sérieux avec des gens en blouse blanche et à l’humour geek.

Mais aujourd’hui, nous allons changer votre perception de ce qu’est l’innovation. Chez Enigma, nous croyons qu’il n’y a rien de mystique ou de magique dans l’innovation. Nous croyons qu’il existe des processus qui peuvent aider les entreprises et les particuliers à innover davantage. Et nous croyons aussi que de ces démarches peuvent être rapides. Est-ce que nous sommes les seuls à le croire? Bien sûr que non: les inventeurs de la méthodologie Design Sprint, ou Innovation Sprint de Google, partagent exactement la même opinion.

Qu'est-ce que le Design Sprint?

Le Design Sprint est une méthodologie inventée par Jake Knapp. Afin de tenter de normaliser l’innovation, ce chercheur de chez Google a créé un processus structuré d’une semaine pour encadrer l’approche Design Thinking. Jake Knapp avait l’intention d’utiliser sa méthodologie pour la production d’applications mobiles et d’applications web. Mais vous pouvez l’utiliser pour prototyper n’importe quel service, produit ou idée.

OK, maintenant vous savez en gros qu’il y a un gars assez intelligent de chez Google qui a inventé une nouvelle méthodologie. Mais qu’est-ce que ça permet de faire? Qu’est-ce que vous avez à y gagner?

Le Design Sprint est un processus d’innovation de 5 jours. En seulement cinq jours, des entreprises ou des individus peuvent passer d’une question abstraite à une première version de leur idée, qu’ils auront déjà testée auprès de leurs clients. Pas mal, non?

En d’autres termes, un Design Sprint est une semaine intense de travail acharné qui donne vie aux idées.

Comment fonctionne une semaine de Design Sprint?

Qui a besoin d’être là?
Un sprint d’innovation ne fonctionnera que si toutes les parties prenantes sont impliquées. Ce genre de processus ne peut pas réussir quand seule une partie de l’entreprise participe. Vous avez besoin d’une équipe multidisciplinaire. Mais plus important encore, vous avez besoin d’avoir les décideurs avec vous pendant le sprint, pour continuer à faire avancer les choses rapidement.

Bien sûr, tous les employés de l’entreprise n’ont pas besoin d’être impliqués dans l’ensemble du processus. Mais il est important de savoir quand on a besoin d’une personne spécifique et de faire en sorte qu’elle soit là.

Un sprint d'une semaine, jour après jour

Dans cette partie section, vous allez voir comment s’organise un sprint du lundi au vendredi. Une semaine, mais une semaine ouvrable: on n’a jamais dit qu’on devait travailler le week-end.

Lundi
Le premier jour est ce qu’on peut appeler une phase de découverte. Tout commence avec le meilleur outil de collaboration créé par la nature: la conversation. Après une conversation structurée, l’équipe est en mesure de définir un objectif à long terme. Pour aider à partager un aperçu complet du problème, ils vont le cartographier visuellement.

Maintenant, il est temps de faire venir les experts. Non, pas ceux de la série. Là, on parle des experts de chez vous qui connaissent le mieux les besoins de votre entreprise et de vos clients. Ces experts vont venir partager leurs propres connaissances et leurs expériences pour que la phase de découverte soit complète.

À la fin de la première journée, votre objectif est clair. Vous avez maintenant une visualisation complète du problème à régler. Ensemble, vous décidez quelle partie de ce défi est suffisamment intéressante à relever ET peut être traitée en une semaine.

Mardi
Maintenant que le problème identifié, il est temps de trouver des solutions. Malheureusement, les bonnes solutions ne tombent pas du ciel. Vous aurez donc besoin d’inspiration, de cas d’étude et d’idées existantes. Tous ces éléments sont présentés à l’équipe pour qu’elle puisse les utiliser comme point de départ pour trouver de nouvelles idées.

Dans l’après-midi, l’équipe commencera à exploiter ces inspirations ensemble. Ils le feront par la visualisation. L’objectif est de ne présenter que des idées tangibles…. il faut à tout prix éviter de rentrer dans la présentation Powerpoint remplie de buzzwords et de listes à puces interminables pour présenter des idées. L’utilisation du visual thinking permet à chaque membre de l’équipe de se lancer, de donner son opinion sur le travail des autres et de l’améliorer.

Le mardi est aussi une journée de planification. Maintenant que vous avez une vue d’ensemble de toutes les idées de votre équipe, vous savez aussi qui ces idées vont toucher. Du coup, vous pouvez déjà planifier les tests qui auront lieu vendredi et inviter les clients concernés à des interviews.

Mercredi
L’objectif du mercredi matin est de sélectionner et prioriser les idées. Dans ce processus, l’équipe passe en revue les idées qui ont été présentées le mardi et décide lesquelles sont les plus susceptibles de résoudre le problème défini le lundi.

Dans l’après-midi, l’équipe approfondira les détails de l’idée choisie. Ensuite, vous créerez un scénarimage. En gros, c’est une petite histoire qui présente les différentes composantes ou caractéristiques de votre idée dans le contexte de l’utilisateur.

Jeudi
Jeudi, c’est le jour où ça devient sérieux! Vous allez commencer à prototyper. Le prototypage est une méthode permettant de simuler des produits, des services ou des idées afin qu’ils puissent être testés. Pas besoin de construire quelque chose de réel: vous avez seulement besoin de quelque chose que les clients peuvent comprendre pour vous donner leur avis. Qu’est-ce qu’ils en pensent? Comment est-ce qu’ils l’utiliseraient? Qu’est-ce qui ne fonctionne pas?

Dans la phase de prototypage, vous vous concentrez principalement sur la partie visible par l’utilisateur. Tous les détails logistiques et techniques ne sont pas pour cette semaine. L’objectif est uniquement de tester la valeur et le potentiel de votre idée pour le client.

Une fois que votre prototype est prêt, vous pouvez préparer les tests pour le lendemain. Vous devez vous assurer que les clients invités savent où et quand vous rencontrer. Avec l’équipe, vous décidez quels seront les éléments principaux à obtenir. Et après bien sûr, vous allez pouvoir profiter d’une petite nuit de sommeil. Petite parce que vous allez devoir vous lever tôt pour améliorer encore un peu votre prototype avant que les clients n’arrivent le lendemain.

Vendredi
C’est le dernier jour. Le vendredi, votre objectif principal est de tester votre prototype auprès de vos clients. Vous leur montrez votre produit, votre idée ou votre service. Vous leur posez beaucoup de questions. Vous consignez soigneusement leurs réactions et ce que vous avez appris.

À la fin de cette journée, il ne vous aura fallu qu’une semaine pour savoir si vos clients apprécient votre idée et s’il y a quelque chose à améliorer. Normalement, vous êtes aussi capables de dire si le sprint a été un succès. C’est par exemple le cas si la semaine vous a aidés à tuer une mauvaise idée ou à découvrir un petit bijou d’idée que l’équipe veut continuer à développer.

Quels sont les avantages d'un Design Sprint?

Ça ne prend qu’une semaine
C’est l’avantage le plus visible du Design Sprint: c’est très rapide. En une semaine, vous avez déjà quelque chose de tangible. Vous avez testé votre idée, votre produit ou votre service. Ainsi, après seulement une semaine, vous êtes en mesure de prendre de meilleures décisions sur le destin de cette idée, de ce produit ou de ce service.

Esprit d’équipe
Le point fort d’un sprint, c’est qu’il rassemble tous les intervenants essentiels. Puisqu’un sprint est une semaine de travail assez intense, il y a une forme de rapprochement entre les membres de l’équipe. A la fin, ils ont l’impression d’être des frères d’armes qui ont combattu côte à côte.

Retour d’information et validation plus rapide
Le dernier jour du sprint sert à tester les prototypes. Comme cette phase de test est la conclusion du sprint, vous pouvez terminer la semaine en sachant si votre idée, votre produit ou votre service a un potentiel pour vos utilisateurs potentiels.

Mais vous n’avez pas seulement la validation des utilisateurs. Comme les décideurs font partie du sprint, vous n’avez pas besoin d’attendre des siècles pour obtenir leur approbation. À la fin de la semaine, vous avez donc les commentaires de vos utilisateurs et des décideurs. Elle est pas belle, la vie?

Tuer les mauvaises idées plus rapidement
L’innovation n’est pas un conte de fées où tout fonctionne tout le temps. Parmi les plus grandes innovations au monde, beaucoup sont le fruit d’une erreur ou au contraire d’un travail acharné. Et beaucoup d’idées qui semblaient géniales au début ont été jugées inintéressantes par les utilisateurs finaux.

L’un des meilleurs avantages du sprint, c’est que vous avez une véritable compréhension de votre produit ou service. Pas des slides PowerPoint ou une collection de buzzwords: là, c’est du concret. Et une fois qu’une idée devient concrète, vous pouvez rapidement voir si elle est valable. C’est comme ça qu’un sprint d’innovation vous aide à repérer et tuer les mauvaises idées plus rapidement. Et vous pouvez utiliser ce que vous avez appris quand vous vous mettrez au travail sur votre prochaine grande idée.

Qui utilise le processus de Design Sprint?

Bien sûr, le processus d’innovation sprint est utilisé chez Google puisque c’est là qu’il a été créé. Mais il y a beaucoup d’entreprises dans le monde entier qui utilisent le Design Sprint Process. Voici quelques exemples célèbres:

  1. Les Nations Unies: Augmenter les dons de nourriture avec des sprints design
  2. Le British Museum: Amélioration de l’orientation au musée
  3. KLM Airlines: Améliorer l’expérience utilisateur à l’aéroport
  4. Spotify: Créer de nouveaux produits

Apprenez à connaître le fondateur du sprint: Jake Knapp

Dans la vidéo ci-dessus, Jack Knapp, le créateur de l'Innovation Sprint explique comment fonctionne sa méthodologie.

Plus de ressources pour l'innovateur qui sommeille (ou pas) en vous

Le Innovation sprint n’est que l’un des instruments dans la boîte à outils de l’innovateur. Comme vous avez lu cet article en entier, vous êtes probablement une personne très curieuse. Voici donc quelques ressources supplémentaires pour emmener votre esprit d’innovation à un niveau supérieur: