Campagne politique – Conseil d’Etat & Grand Conseil GE

PDC Genève

Ambition

En perte de vitesse depuis 1993, le PDC perdait régulièrement des électeurs, passant de 14 députés au Grand Conseil à 11. Une analyse d’image démontrait que le parti possédait un fort potentiel de votants non exploité, des votants aux idées proches de celles défendues par le PDC, mais ne les lui attribuant pas.

L’ambition fut dès lors d’inverser cette tendance à la baisse et de recommencer à gagner des voix. Ceci en créant une campagne dont on parle, basée sur une stratégie forte et assumée, afin de procurer un maximum de visibilité au PDC, à son programme et ses candidats. Notre objectif fut de mettre en oeuvre un plan de communication efficace, inspirée des meilleurs, permettant d’offrir les meilleures chances à Luc Barthassat et Serge Dal Busco d’accéder au Conseil d’Etat, ainsi qu’aux 46 autres candidats en liste pour le Grand Conseil.

L’univers politique a la particularité de voir fleurir à chaque élection quantité de campagnes de communication plus ou moins standardisées. Les impératifs et contraintes sont nombreux et doivent être habilement pris en compte afin de créer une campagne qui éveille non seulement l’intérêt du citoyen, mais qui permette de donner aux idées défendues par le parti toute la portée qu’elles méritent. Cassez les codes, sortir des sentiers battus et surprendre, tel fut notre leitmotiv pour cette campagne.

Action


Un concept audacieux a été développé sous la forme d’une « campagne vérité ». Les candidats sont présentés tels qu’ils sont, sans fioriture, fard ou effet numérique, à l’opposé d’un show-off américain où les sourires étincelants, arrogants et figés ne convainquent plus guère.

Nos objectifs:

  • Se recentrer sur l’essentiel, l’honnêté, le naturel, l’être humain
  • Mettre en avant le leadership, le sérieux et l’intelligence des candidats
  • Pas de couleur, ni faux-semblants.
    Nous avons opté pour des portraits en noir et blanc qui subliment l’effet brut et vrai des candidats, un choix audacieux permettant de saisir les traits personnels et terriblement humains de chaque personnalité, mais également d’exposer la force de conviction de ceux qui ont choisi d’oeuvrer pour Genève.
  • Contredire l’image fausse et éculée prêtée au parti (mou et sans envergure)
    La décision a été prise de présenter des candidats impliqués, décidés, d’une élégance certaine et d’un leadership assumé. Pour cela, un design sobre, classe et d’un esthétisme redoutable a été développé.
  • Pas de photos de groupe traditionnelles où les visages se fondent et se mélangent pour ne finalement plus être reconnus.
    Une place a été donnée à chaque candidat, à chaque personnalité.
  • Pas de visuel ordinaire et inintéressant
    La demi-mesure n’ayant que peu de saveur, nous avons choisi d’oser et d’interpeller, pour plaire ou déplaire.


Le canton de Genève ne se résume pas à la ville de Genève et, cela, nous avons souhaité le montrer concrètement.

  • Des badges communaux (34 modèles différents)
  • Un plan média précis à l’adresse près (des candidats visibles dans leurs communes d’origine)
  • Des goodies utiles et esthétiques, au design sobre et brut

Site (concept et design)

  • Un design épuré
  • Un programme mis en valeur sous la forme de thèmes et de propositions précises
  • Un espace propre à chaque candidat
  • Une excellente user experience (navigation, infinite scroll, boutons, etc.)


Facebook

  • Création d’une page Facebook (4’075 fans en 5 mois)
  • Stratégie d’acquisition de fans et d’animation de la page
  • Conception de mèmes
  • Infographies

Publicité 

  • SEM
  • Facebook

Youtube 

  • Création de 6 vidéos: 3 pour Serge Dal Busco et 3 pour Luc Bathassat
  • Plus de 34’700 vues (au lendemain du 1er tour)
  • Plus de 5’700 vues par vidéo en moyenne (au lendemain du 1er tour)

Impact

  • Conseil d’Etat (1er tour)
    Serge Dal Busco obtient une très belle 3ème place, dernière Pierre Maudet et François Longchamp, avec un total de 35’309 suffrages. Luc Barthassat suit de près en 4ème position avec un très beau score de 33’863 suffrages. Les deux candidats du PDC confirment leur excellente position lors du second tour et sont définitivement élus. Le parti gagne ainsi 1 siège supplémentaire au gouvernement.
  • Grand Conseil
    Le PDC maintient ses 11 sièges et réussit non seulement à enrayer la chute de ces dernières années, mais gagne 0.69% de voix.


La campagne de communication du PDC a réussi à faire parler d’elle sur Facebook, dans le Matin, la Tribune de Genève et dans de nombreux articles de blogs notamment.

Les candidats au Conseil d’Etat et au Grand Conseil ont su, par leur personnalité, leur charisme et surtout leurs idées, rassembler la population genevoise derrière eux.

Crédits

Strategy Olivier Kennedy
Campaign Manager Emilie Saucy
Photography Stéphane Gros