Stratégie et gestion des médias sociaux pour une banque privée suisse

Banque privée suisse

Une banque privée de renom implantée à Genève a demandé à Enigma de l’aider à améliorer sa présence sur les médias sociaux. On a souvent tendance à associer les médias sociaux à des marques plutôt jeunes et généralistes. Et pourtant, ils permettent d’obtenir de très bons résultats en termes de création de communauté et d’engagement dans une activité de niche, notamment grâce à des possibilités de ciblages très performantes.

Ambition

En guise de première étape, notre collaboration a débuté par une analyse selon notre méthode Performance Strategy System. Les résultats étaient plutôt prometteurs: le client créait beaucoup de contenu de très grande qualité pour leur site web et leurs clients. Ils le partageaient aussi sur leur page Linkedin, suivie par environ 7500 personnes.

L’objectif principal du client était d’améliorer sa notoriété en tant que l’un des principaux acteurs du Private banking dans le monde. Nous avons donc recommandé de miser essentiellement sur une stratégie de content marketing en exploitant le fruit des efforts colossaux consentis dans la création de contenus à forte valeur ajoutée tels que conseil, analyses et recommandations. Nous avons aussi prévu de tirer avantage de l’engagement de la banque dans la vie artistique et sportive  pour montrer le visage avenant de la marque.

Facebook

Au début de notre collaboration, la banque n’avait pas un seul fan sur Facebook. Nous avons commencé par créer une page, que nous avons enrichie avec des contenus liés aux activités de sponsoring et de mécénat de la banque.

Grâce à une campagne de recrutement de fans, au partage et au sponsoring de contenu, nous avons très vite atteint les objectifs fixés. Il n’a fallu que quelques semaines pour dépasser le chiffre symbolique de 3000 fans en Asie, au Moyen-Orient et en Europe.

Twitter

Contrairement à sa présence sur Faceoook, le client avait déjà travaiilé sur son profil Twitter lorsque nous avons commencé notre collaboration. Mais la stratégie d’alors, qui impliquait cinq profils dans des langues spécifiques, était beaucoup trop chronophage et peu efficace. Nous avons donc recommandé de conentrer les efforts sur le profil international et de progressivement abandonner les autres.

Nous avons accéléré la fréquence de publication en adaptant du contenu aux usages de Twitter. Nous avons aussi lancé des campagnes pour obtenir plus d’abonnés et boosté les meilleurs contenus pour assurer un fort taux d’engagement.

Linkedin

Linkedin était la plateforme la plus utilisée au début de notre projet. Mais le client était tout de même un peu à la traîne par rapport à ses principaux concurrents, arrivés plus tôt sur le terrain des médias sociaux. Il souhaitait voir sa base d’abonnés croître d’environ 60%, avec des exigences très précises quant à leur profil. Et nous sommes parvenus à atteindre cet objectif très ambitieux.

Grâce à des options de ciblage avancées et aux contenus très qualitatifs produits par l’équipe du client, nous avons pu améliorer l’engagement des fans. Cet engagement accru nous a aussi permis de faire grossir la communauté des abonnés. Pour ce faire, nous avons préféré valoriser du contenu plutôt qu’utiliser les produits publicitaires classiques. Même si les prix sont très compétitifs, la publicité ne nous aurait pas permis d’atteindre nos objectifs à temps.

Crédits

Strategy Olivier Kennedy
Campaign Manager Romain Pittet, Patrizia Lamprecht
Design Strategy Daniele Catalanotto