Êtes-vous prêt à commencer avec votre prochaine campagne politique?

Vous avez probablement atterri sur cette page parce que vous avez l’intention de mettre en place un campagne politique ou êtes simplement intéressé par son organisation. Les termes Smart Campaigning, mapping de stratégie politique, A/B testing ou encore analyse de vos stakeholders ne vous sont pas familiers? Alors, laissez-nous vous guider dans le labyrinthe du marketing politique et vous aider à exécuter votre propre campagne politique avec succès.

Voici les étapes:

  1. Fixez-vous un objectif
  2. Racontez votre histoire
  3. Trouvez vos soutiens
  4. Esquissez votre concept de campagne
  5. Utilisez les données à votre disposition
  6. Définissez votre stratégie
  7. Créez du contenu pertinent
  8. Augmentez votre visibilité

Fixez-vous un objectif

Vous aimeriez des votes, mais pour quelle cause voulez-vous que les gens votent exactement ? 

Votre parti ? Votre candidat ? Votre initiative ? Ou votre référendum ? Ou bien encore contre une certaine initiative, ou un certain candidat ?

Votre objectif déterminera toutes les prochaines étapes à franchir. Vous voulez que les gens plaident en faveur d’une CAUSE (initiative, référendum) ou d’une PERSONNE (candidat, parti) ?  Cela aura un impact sur l’histoire que vous racontez, la stratégie que vous appliquez, ainsi que le type d’outils et de soutien que vous utilisez. 

La première chose qui nous vient à l’esprit lorsque nous pensons à l’objectif d’une campagne politique est toujours d’obtenir des votes. Cependant, faire une campagne peut aussi être un outil puissant pour votre communication et votre marketing en général. La collecte de votes est la plupart du temps l’objectif principal de la campagne politique, mais elle peut également être considérée comme un moyen simple pour vous faire connaître, pour préparer votre terrain pour une élection future, ou de restaurer votre image après une crise. 

Ce n’est que lorsque votre objectif sera parfaitement clair pour vous et votre équipe que vous serez en mesure de raconter une histoire et d’élaborer une stratégie en fonction de celle-ci. 

Racontez votre histoire

À quoi servent les élections et les bulletins de vote? Harmoniser et aligner les politiciens et leur agenda avec les demandes des citoyens. Le citoyen est très attaché à son droit de vote. Pourquoi sont-ils convaincus que leur voix compte (même si les promesses ne tiennent pas toujours après les élections)? La réponse est : le Storytelling

Une élection est une grande compétition de narration d’histoires. Cela signifie-t-il que vous devez mentir à vos électeurs? Non, bien sûr que non ! Bien plus qu’une méthode de tromperie, le processus de la narration est une façon de créer du sens. Si vous racontez votre histoire en communiquant votre opinion et votre perspective, vous démontrez votre boussole morale d’une manière simple. Vos électeurs peuvent facilement vous comprendre. Vous établissez un  « nous » et définissez un ennemi politique, le « eux ».

Tyrion Lannister Quote:

Les gens peuvent s’identifier à des histoires réelles, et non pas à des métaphores vides. C’est pourquoi nous parlons de ce qui nous est arrivé et des gens que nous avons rencontrés. Nous créons une identification. En disant « cela m’est arrivé », un politicien se met au niveau de l’électeur et se présente comme « aussi ordinaire qu’un citoyen moyen ». Les gens aiment avoir des relations les uns avec les autres et ont automatiquement une opinion plus positive à l’égard des personnes qui leur ressemblent ou avec lesquelles ils se sentent liés.

En incorporant votre cause ou votre personne dans un contexte narratif, vous livrez essentiellement un article d’actualité aux médias sur un plateau d’argent. Pas besoin pour eux de faire des recherches et de construire un contexte autour de vous, ils peuvent tout simplement prendre le relais de votre histoire ! En raison des contraintes éditoriales courantes, comme les ressources, l’argent et le temps limité, la presse est beaucoup plus susceptible de faire la promotion de votre cause lorsque vous lui en offrez le plus possible l’occasion.

Puisque vous n’avez pas de produit physique à vendre dans une campagne, la raison ou le but pour lequel vous défendez une certaine cause ou personne, ou, comme l’appellerait Simon Sinek, votre WHY, est plus important que jamais ! Les gens « achètent » vos idées. Et celles-ci peuvent être facilement formulées dans un récit. 

Trouvez vos soutiens

Votre campagne politique est maintenant prête à être planifiée. La première étape a déjà été franchie en créant l’histoire que vous voulez raconter. Il s’agit maintenant d’identifier vos partisans. Une bonne cartographie des parties prenantes, la première étape de votre projet, ne doit pas seulement indiquer les partis qui ont une attitude favorable à votre égard. Ceux qui ne vous soutiennent pas sont tout aussi importants que ceux qui le font. Cette cartographie vous aidera à identifier le rôle et les liens entre toutes les forces qui interviennent dans votre projet. C’est un outil visuel qui vous donnera un aperçu de votre position au sein de cette toile de connexions. Il vous sert de base pour savoir quel fil tirer, quelles nouvelles relations tisser ou interrompre afin de vous libérer des associations ou influences non désirées. 

Qui va vous aider à raconter votre histoire ? Atteindre et convaincre le plus de gens possible ? 

Essayez d’abord de trouver des gens qui partage vos idées. Trouvez vos alliés. Pouvez-vous former une coalition, y a-t-il des lobbies qui soutiennent votre cause ou vos idées ? Pouvez-vous trouver des personnes qui peuvent agir comme ambassadeurs de votre cause ? 

Une autre question cruciale dans votre démarche est la suivante  : Est-ce que moi-même ou mon équipe de campagne avons les connaissances et le temps nécessaires pour propager l’histoire ? Ou avons-nous peut-être besoin d’aide ? 

Si cela n’est pas le cas, demander de l’aide. Cela peut être encore plus efficace que d’essayer de bricoler une stratégie de communication et de l’implémenter alors que vous pourriez vous concentrer sur l’essentiel, tout en laissant une agence de marketing et de communication s’occuper de ce qu’elle fait le mieux : promouvoir votre histoire. Le plus souvent, cela permet même d’économiser de l’argent et du temps.

Esquissez votre concept de campagne

Décomposez vos idées selon le modèle de communication de Lasswell. Ce modèle englobe d’une manière simple mais complète toutes les questions essentielles dont vous devriez vous préoccuper afin de construire votre concept de campagne:

« QUI dit QUOI à QUI par quel canal avec quel EFFET ? » 

QUI : Qu’est-ce qui fait de vous, vous ? Quelles sont vos spécialités, vos faiblesses, vos forces ? 

QUOI : Quel est le but de votre campagne ? 

QUI : Quel est votre groupe cible ? 

CANAL : Selon la personne que vous essayez d’atteindre, quels sont les meilleurs canaux de communication ? Par exemple, si votre groupe cible est composé de personnes âgées de plus de 60 ans vivant en maison de retraite, Instagram n’est peut-être pas la solution idéale pour faire passer votre message. Mais si vous essayez de convaincre la Génération Z que commencer à fumer est une mauvaise habitude, Instagram pourrait bien être le canal idéal.

EFFET : Quels résultats attendez-vous? Comme décrit en début d’article, vous devez être très clairs sur vos intentions: essayer d’amener les gens à voter pour ou contre une certaine cause, un candidat ou un parti, ou d’initier une campagne politique afin de restaurer votre image?

Si vous pouvez répondre à ces 5 questions, vous avez d’ors et déjà le squelette de votre stratégie et êtes prêt pour la prochaine étape : collecter les données nécessaires afin de construire votre stratégie sur des bases solides.

Utilisez les données à votre disposition

D’après notre expérience, les meilleures stratégies sont basées sur l’analyse des données, et non sur des estimations et intuitions. Data beats opinion. Toujours. Que vous ayez un doctorat ou que vous veniez de terminer vos études secondaires. 

Les décisions fondées sont basées sur des données telles que des interviews, des groupes de discussion et des études qualitatives sur le terrain ou encore des données comportementales que vous pouvez collecter à l’aide de Google Analytics. Obtenir des données est une chose. L’utilisation et l’analyse de ces données constituent un autre grand défi.

Définissez votre stratégie

Parce que tout doit être planifié jusque dans les moindres détails et tout ce qui pourrait mal tourner doit être prévu et éliminé à l’avance. Même si cela est déjà bien connu, on ne saurait trop insister sur ce point lorsqu’il s’agit de gérer votre communication. Avoir une stratégie de communication est sans aucun doute ce qui vous permettra d’avoir une, sinon cinq, longueurs d’avance sur vos adversaires et gagner votre campagne politique. 

Notre mantra pour construire une stratégie réussie est le suivant : 

Délivrer le bon MESSAGE à la bonne PERSONNE au bon MOMENT

Nous appelons ce processus « smart campaigning ». Vous avez défini tous les éléments nécessaires à votre campagne dans les étapes précédentes, mais il s’agit maintenant d’assembler le puzzle et d’assurer la bonne transmission de l’information. 

De plus, une “smart campaign” comporte trois caractéristiques que je vais développer ici:

La stabilité : Il est crucial de commencer une campagne extrêmement tôt dans l’agenda politique. De cette manière, vous pouvez prendre de l’avance sur les autres partis ou vos adversaires alors qu’ils n’ont même pas encore franchi la ligne de départ. 

Proximité : La proximité de vos électeurs, en termes de messages, de localisation, d’intérêts communs, pourrait bien faire toute la différence avec vos compétiteurs. 

Rapidité d’exécution : Interagissez avec vos électeurs ! Répondez rapidement, soyez toujours au courant de ce qui se passe autour de vous. Anticipez les sujets ou les problèmes qui pourraient surgir en cours de route. 

Une des techniques que nous utilisons pour répondre aux exigences de notre mantra “data beats opinion” est un ciblage extrêmement précis. Le ciblage vous permettra de fournir aux gens exactement ce qui est pertinent pour eux à un moment précis dans le temps. Pour en savoir plus sur le ciblage, consultez notre blog sur les outils qui vous permettront de réussir votre campagne politique.

Créez du contenu pertinent

Avec une stratégie et un concept, il vous reste maintenant à concevoir et à décider de votre contenu. Mais ne vous y trompez pas, même si vous semblez sur le point d’être prêt à lancer votre campagne, la création de votre contenu vous demandera beaucoup de travail. 

Tout d’abord, vous devez décider de votre nom et de votre slogan. Cette partie de votre  » identité politique » est cruciale pour le résultat de votre campagne politique puisqu’elle assurera la cohérence de vos messages. Les gens sont exposés quotidiennement à des milliers de messages, de publicités et de visages, en ligne et hors ligne. Pour qu’ils se souviennent de vous, votre présentation doit non seulement être accrocheuse et éloquente, mais aussi cohérente. 

Afin que vous sachiez quel message plaît exactement à la plupart des gens, nous utilisons une autre de nos techniques spéciales, appelée test A/B. En communiquant online plusieurs versions de votre message et de vos visuels, il est possible d’obtenir des résultats précis sur les effets de chaque messages et photos et le déterminer la combinaison gagnante, allant parler à votre groupe cible.

Maintenant que vous avez rédigé votre message et choisi vos couleurs, il est temps de voir d’où votre groupe cible tire les actualités qu’il consulte. Lisent-ils le journal ? Sont-ils actifs sur les médias sociaux ? Regardent-ils la télévision ? Habituellement, un mélange de médias en ligne et hors ligne est une bonne stratégie afin d’atteindre le plus de gens possible. Cela peut signifier 95% de ressources en ligne et 5% hors ligne, mais cela peut aussi signifier 50% / 50%. Il est important de trouver le mix adapté à votre public cible mais également à votre budget. Les données collectées à propos de votre public cible jouent ici un rôle crucial afin de prendre une décision adéquate.

Augmentez votre visibilité

Afin de vous assurer que votre message atteigne votre groupe cible, les canaux de communication sont importants mais il faut également optimiser votre visibilité. Il existe de nombreuses manières de vous rendre plus visible:

Site Web : Avoir un site Web qui fonctionne et est optimisé pour le référencement naturel (SEO) est essentiel étant donné que nous vivons dans une ère numérique où les gens obtiennent la plupart de leurs informations en ligne, googlent presque tout et ne laissent jamais leurs smartphones hors de vue. Nous avons récemment publié sur notre blog une série d’articles qui traitent du thème des sites internet, avec un accent particulier sur la création de sites web répondant aux besoins des digital natives et des Gen Z, générations encore plus exigeantes commençant maintenant à devenir politiquement actives. Faites le test en ligne pour voir quel type de site Web vous avez besoin pour votre campagne!

Espace média : L’espace média peut être simplement acheté aux médias, si vous décidez de faire de la publicité payante. Mais comme l’a démontré Trump lors de sa campagne présidentielle, l’espace médiatique peut aussi être « gagné » en faisant des déclarations provocatrices pour que les médias soient intéressés à publier de l’information sur vous et votre cause. Lisez notre article sur l’âge de l’indignation !

Bien sûr, vous pouvez aussi créer votre propre espace média (organique et à l’interne), comme des profiles sur les réseaux sociaux ou un blog, sur lesquels vous pouvez défendre votre cause. Cependant, pour que cela soit un succès, vous devez être encore plus avide de référencement naturel et de création de trafic vers vos plateformes organiques. 

Guerilla Marketing : Le marketing de guérilla peut être une excellente technique pour les campagnes politiques afin d’accroître la sensibilisation du public à des causes spécifiques, des partis ou des candidats. Il englobe fondamentalement toute idée, en ligne ou hors ligne, qui n’est pas conventionnelle et qui vise à attirer l’attention des gens. Saviez-vous que Vodafone, par exemple, a déjà embauché des pickpockets professionnels pour glisser des annonces d’assurance téléphone dans les sacs à main et les poches des gens ? Ils voulaient montrer à leurs clients à quel point il est facile de voler leurs appareils et ainsi les amener à souscrire une assurance. Les mêmes mécanismes peuvent fonctionner dans le domaine politique. Pensez à votre cause, réfléchissez à la façon dont vous pourriez la visualiser, à la façon dont vous pourriez faire vivre aux gens une expérience, leur faire sentir le changement positif qui serait causé par le succès de votre campagne. Ou quelles conséquences négatives pourraient en découler si votre campagne n’est pas gagnante, si vous n’êtes pas élu. 

Vous sentez-vous mieux préparé maintenant pour commencer votre prochaine campagne politique ? Avez-vous toutes les ressources ? Pouvez-vous identifier l’étape à laquelle vous vous trouvez? Où vous vous heurtez à des difficultés et avez-vous besoin d’aide ? Afin de résumer les principaux points de cet article et de vous aider à garder votre sang-froid, nous avons créé cette brochure gratuite que vous pouvez télécharger dès maintenant ! 

Download

Voulez-vous approfondir le sujet et en savoir plus? Rendez-vous sur ces articles pour en savoir plus : 

Keep campaigning !