Pourquoi le « Boost Post » de Facebook n’est pas suffisant – et ce que vous pouvez faire à la place

Lorsque vous postez sur Facebook en tant qu’entreprise, ne croyez pas que vous allez atteindre tous vos fans. En fait, 9 sur 10 ne verront jamais votre message!

Et même un peu plus, puisque votre portée organique sur Facebook ne représente en moyenne que 6,4 % de vos abonnés. Facebook affirme que c’est pour protéger les utilisateurs contre le spam. C’est vrai que si toutes les entreprises atteignaient tous leurs abonnés avec chaque message, votre timeline comme la mienne seraient encombrées d’annonces publicitaires.

Alors que peut faire une entreprise pour gagner en visibilité? La réponse de Facebook est aussi simple que coûteuse: payer! Plus vous investissez, plus vous touchez de gens. C’est aussi comme ça que Facebook gagne 3 millions de dollars par jour.

D’accord… C’est une situation gagnant-gagnant étant donné l’efficacité du marketing Facebook. Seulement attention: utiliser toutes les possibilités publicitaires offertes par Facebook est délicat. Il ne suffit pas de cliquer sur « Boost Post ». 

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi et ce que vous pouvez faire à la place.

Qu'est-ce que cette fonction "Boost Post"?

C’est le petit bouton bleu à côté de votre message lorsque vous êtes connecté (en tant qu’entreprise). En l’utilisant, vous payez Facebook pour montrer votre message à plus de gens. Plus vous investissez d’argent, plus vous touchez de gens.
Lorsque vous cliquez sur ce petit bouton bleu, une foule d’options et de paramètres vous sont proposés. Même si Facebook décrit assez bien ce qu’ils sont et ce qu’ils font, ce n’est pas toujours évident de savoir ce que vous devez choisir.

Voilà tout ce qui pourrait mal tourner:
L’objectif
Le bouton sur votre post
L’audience
La durée de l’opération
Le suivi des conversions

L’objectif

La base de données de Facebook est énorme. Ils recueillent des données sur chaque utilisateur qui visite un site Web grâce à un petit dispositif mis en place par le propriétaire du site: le pixel Facebook. Les données enregistrées comprennent votre comportement, votre emplacement, votre langue, l’appareil que vous utilisez… Si vous n’avez pas froid aux yeux, découvrez en détail toutes les données que Facebook collecte.
Ils savent aussi quand et où quelqu’un voyage. Combien vous et votre conjoint gagnez. (Oui, parce qu’ils savent aussi avec qui vous vivez.) Qui est le plus susceptible d’acheter des choses en ligne. Qui pourrait s’inscrire à une newsletter sur les produits pour animaux de compagnie.
Lorsque vous êtes une entreprise, toutes ces informations vous permettent d’atteindre les personnes qui ont les meilleures chances de faire ce que vous attendez d’elles. Mais si vous choisissez le mauvais objectif?
Par exemple, vous vendez quelque chose en ligne et vous vous dites: «Ah, avoir des clics sur un lien est moins cher que provoquer les achats sur mon site Web? Bah, si je les envoie sur ma page, ils achèteront de toute façon.»
Eh bien si vous faites ce choix, Facebook va montrer votre message aux personnes qui aiment cliquer sur des liens. Pas celles qui achètent en ligne. Et vous n’obtiendrez pas les résultats que vous voulez.

Le bouton sur votre post

C’est ce qu’on appelle le CTA (pour “Call to Action”, ou Appel à l’action). Vous allez l’utiliser pour dire à l’utilisateur ce qu’il doit faire. Par défaut, il est écrit « En savoir plus », mais vous pouvez choisir d’autres libellés comme « S’inscrire »,  » Acheter maintenant « , entre autres.
Pour votre utilisateur, cliquer sur « En savoir plus » et se retrouver sur une page disant « Inscrivez-vous à ma newsletter », c’est frustrant. Le mauvais CTA peut soit semer la confusion chez l’utilisateur, soit être trop faible pour provoquer une action.

L’audience

Sélectionner soigneusement le public de votre post est très important. Vous ne voulez pas sûrement pas montrer votre message sur les chiens aux gens qui aiment les chatons.
La personnalisation de l’audience est le superpouvoir de la publicité Facebook. C’est extrêmement puissant et très efficace. En utilisant la base de données de Facebook, vous pouvez cibler les gens ultra-précisément.
Mais la création d’auditoires sur mesure doit être maîtrisée et ce n’est pas facile.
Au mieux, le mauvais public ne trouvera aucun intérêt à votre post. Au pire, il sera carrément fâché parce que vous aurez payé pour le cibler. Et si vous faites la promotion de votre post auprès des gens qui aiment déjà votre page, vous n’allez pas agrandir votre communauté de fans.

Durée de l’opération

Pendant combien de temps faut-il booster votre post? Facebook vous indique le nombre de personnes que vous toucherez en fonction de la durée, des options et du budget que vous aurez choisis.
Plus vous payez, plus vous laissez la promotion active pendant longtemps, plus vous allez toucher de monde. Et plus Facebook est content! Alors ne vous laissez pas aveugler par les nombres parfois impressionnants: ce qui compte, c’est qui vous touchez, pas combien.

Suivi des conversions

Pour savoir si vous atteignez votre objectif, vous devez avoir un moyen de le mesurer. Dans le jargon du marketing en ligne, on dit qu’on suit les conversions.
Une conversion se produit lorsque l’utilisateur effectue l’action souhaitée. Il commande votre produit, il s’abonne à votre newsletter ou il visite simplement votre lien.
Pour que le suivi fonctionne, votre site doit comporter un pixel Facebook. C’est un petit bout de code intégré à vos pages.
Au moment de la configuration de ce pixel, vous pouvez choisir l’action à suivre. A chaque fois qu’un utilisateur effectue l’action attendue, l’information est envoyée à Facebook. La conversion fait maintenant l’objet d’un suivi.
Il est important de s’en souvenir: une fois le pixel installé, Facebook sait parfaitement qui visite votre page. Ils suivent chaque visiteur par défaut.

Si vous en zappez certaines ce n’est pas très grave, mais chaque option est là pour une bonne raison. Si vous vous débrouillez correctement avec le boost de posts, vous obtiendrez quand même de bons résultats. Mais vous pourriez en obtenir bien plus!

Utilisez toute la puissance de Facebook

Le gestionnaire de publicités Facebook (Ads Manager). C’est un outil puissant. Vous avez non seulement toutes les options du boost de post, mais bien d’autres encore.

Il y a d’autres choix d’objectifs (11 au total). Vous pouvez maintenant choisir de faire des optimisations pour des choses comme les vidéos, la génération de leads et les visites en magasin.

Vous pouvez spécifier la langue des utilisateurs. Imaginez que vous aimeriez faire un atelier et que votre conférencier ne parle que l’anglais. Si vous montrez votre message à toute la ville de Zurich, de nombreux germanophones ne le comprendront pas.

Ajuster l’emplacement. Si vous utilisez la fonction boost classique, votre post ne s’affichera que sur les fils d’actualités et Instagram des ordinateurs et téléphones. Mais le réseau publicitaire de Facebook est bien plus vaste. Il est ÉNORME! En vous contentant du boost classique, vous allez rater de nombreuses opportunités.

Accéder aux tests fractionnés. Créez différents posts pour le même objectif et voyez comment quel succès ils obtiennent les uns par rapport aux autres. Changez le titre, le texte ou l’image. Vous pouvez également tester votre audience et découvrir qui est vraiment intéressé par votre offre. 

Après un certain temps, vous pouvez concentrer vos investissements sur la version la plus efficace.

Le gestionnaire de publicités Facebook peut paraître intimidant et compliqué. C’est pourquoi beaucoup d’entreprise se contentent de booster leur posts. Mais ça vaut le coup d’apprendre à maîtriser cet outil: vous allez obtenir des résultats impressionnants. Lisez, regardez des vidéos, posez vos questions à des experts et apprenez-en le plus possible à ce sujet. Ça vous aidera à grandir plus que vous ne pouvez l’imaginer.

Quoi d'autre?

Facebook n’est que le début de votre voyage publicitaire en ligne. De nombreuses autres plateformes pourraient mieux convenir à votre entreprise. Vous comptez beaucoup sur les visuels? Essayez Pinterest. Vous aimez les forums? Essayez Reddit. Toutes les plates-formes ont leurs avantages et leurs points faibles.

C’est un peu la jungle et ça change tout le temps. Pour vous aider à retrouver votre chemin vers la publicité en ligne efficace, nous avons dressé une liste des plateformes de médias sociaux avec leurs avantages et leurs inconvénients. Assurez-vous de vous faire voir au bon endroit!

Download

P.S. Savoir faire de la publicité sur plusieurs plateformes est déjà remarquable. Mais il y a plus encore… Une fois que vous aurez plongé dans ce vaste univers, vous allez découvrir une méthode appelée Publicité Programmatique. C’est une façon d’acheter et d’optimiser automatiquement vos campagnes digitales 24 heures sur 24, sans défaillance humaine. Pour savoir comment, consultez notre article sur la publicité programmatique!