Communiquer sur un sujet complexe de manière simple

santésuisse

Le système de santé suisse est l’un des meilleurs au monde. Il est fondé sur la solidarité entre les personnes assurées et les assureurs santé. L’un des piliers de cette solidarité est la création de réserves de la part des assureurs santé afin de permettre à toute personne assurée de recevoir, en cas de crise, des soins médicaux dits de base. Le gouvernement fédéral souhaite réduire ces réserves. santésuisse, principale association des assureurs santé de Suisse, s’oppose clairement aux décisions du Conseil Fédéral et souhaite le faire savoir activement.

Ambition

Les réserves de l’assurance maladie appartiennent aux assurés et s’élèvent à 3 ou 4 primes mensuelles par assuré. En cas de crise ou d’incident, ces réserves sont nécessaires pour maintenir la qualité des soins fournis par le système de santé suisse. C’est pourquoi santésuisse a souhaité mettre en avant ce sujet très complexe et son importance afin qu’il soit facilement accessible et compréhensible pour tous.

santesuisse-storyboard-enigma

Action

Comme le cerveau humain traite plus rapidement et plus durablement les informations visuelles, il est devenu évident qu’une vidéo était le meilleur choix. Cependant, le défi était de communiquer sur ce sujet complexe dans un spot d’une durée de 30 secondes seulement. Enigma a développé un scénario et un story-board dans les trois langues nationales, accompagné d’un style graphique et d’un design précis. L’ensemble de la production en commençant tout d’abord par le script, puis par l’animation et en terminant par la réalisation de ces trois vidéos, a été accompli en l’espace d’une semaine et demie. Et pour couronner le tout, nous avons mis en place une campagne Twitter qui a été lancée en 24h afin de diffuser la vidéo pour la première fois.

Impact

En très peu de temps, santésuisse a reçu une vidéo animée dans les trois langues nationales et une campagne Twitter permettant sa diffusion. La campagne était de courte durée et s’adressait à une audience cible très précise. Avec 1,18 %, la campagne a atteint un très bon taux d’interaction sur Twitter et le temps de visionnage moyen est de 55%, ce qui prouve que la vidéo est, d’une part, intelligible et, d’autre part, visuellement attrayante. Grâce aux vidéos, la campagne a également fourni des données qualitatives pour les prochaines campagnes et pour les audiences de reciblage.

Crédits

Stratégie Thomas Kendlinger
Concept créatif Frédéric Doms
Animation Timothée Mägli
Gestion de projet Thomas Kendlinger