Comment construire un site web réussi en Suisse

Dans cet article, vous apprendrez pourquoi il est essentiel pour chaque entreprise d’avoir un site web, ce qu’est un site web (en détail) et comment vous pouvez en créer un. 

En cours de route, vous trouverez divers liens vers des contenus pertinents. Nous vous recommandons fortement de les consulter ou de les conserver pour plus tard. Il y a de bons conseils, des études de cas intéressantes, des stratégies sauvages et de nombreuses bombes du savoir à portée de main.

Sur cette page, vous trouverez toutes nos réponses aux questions les plus importantes que tout responsable marketing, propriétaire d’entreprise ou startupper peut se poser sur la présence du web en Suisse:

  1. Ai-je vraiment besoin d’un site web?
  2. Qu’est-ce qu’un site web de toute façon?
  3. Le web
  4. Comment les gens trouvent-ils mon site web?
  5. Comment construire un site web?
  6. Que faut-il pour construire un site web?
  7. Quand devrions-nous planifier une refonte de notre site Web?

Ai-je vraiment besoin d'un site web?

C’est un gros, gros OUI! Pour la faire courte. 

 

Mais voyons ça de plus près. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous avez vraiment besoin d’un site web. Nous allons en explorer quelques-unes à l’aide de statistiques intéressantes:

 

56% des consommateurs ne font pas confiance à une entreprise sans site web

Peut-être que les gens voient vos annonces dans les journaux ou sur l’écran de télévision. Puis ils essaient de te trouver en ligne et… rien. Beaucoup de gens, surtout la jeune génération, n’interagissent avec une entreprise que s’il y a un site web. Pourquoi s’embêter, sinon? Il y a assez d’autres options. Et après tout, existez-vous vraiment, si vous n’êtes pas sur internet? 😉

 

98% des propriétaires d’entreprise affirment qu’une page Facebook ne remplace pas un site Web.

Vous avez peut-être votre site Facebook sur lequel vous publiez vos nouveaux produits, les heures d’ouverture et des photos des jolis visages de votre équipe. C’est déjà une bonne chose, mais ce n’est malheureusement pas suffisant, selon les normes actuelles.

 

Le revenu moyen d’une petite entreprise est de 3,6 millions de dollars, mais le revenu moyen d’une petite entreprise ayant un site Web est de 5,03 millions de dollars.

Laissons-le s’infiltrer… les petites entreprises qui ont un site web DOUBLENT presque leurs revenus que celles qui n’en ont pas.

 

92% des chercheurs choisiront des entreprises sur la première page des résultats de recherche locale.

Imaginez que 92% de la population n’est même pas sur le radar. Imaginez toutes les affaires que vous perdez. Et cela n’inclut pas toutes les opportunités de marketing en ligne que vous manquez.

 

Ce ne sont là que quelques-unes des répercussions mesurables que peut avoir le fait de ne pas être en ligne. Un bon service à la clientèle, par exemple, ne se mesure pas comme ça. Mais pensez à un site web que vous avez visité et vous avez été accueilli par une petite fenêtre de discussion. C’est pas incroyable, ça? Service à la clientèle disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7! Ou lorsque vous cherchez quelque chose en ligne et que Google vous donne le numéro de téléphone, les heures d’ouverture et toutes les autres informations clés directement sur vous. Et avez-vous déjà vu le système de notation de Google? Si vous cherchez un coiffeur et qu’il y en a deux dans votre région, l’un a une seule étoile et l’autre cinq étoiles, il est évident où vous prenez votre rendez-vous. 

 

Vos clients méritent la même simplicité et la même transparence dans leurs interactions avec vous.

Il n’y a aucun doute, vous avez un site web fort et dominez l’Internet.

Qu'est-ce qu'un site web de toute façon?

Un site web est une collection de fichiers qui sont stockés sur un serveur (le mot réel est hébergé). Un serveur est un énorme ordinateur avec une grande capacité de stockage. Son seul but est de livrer – ou de servir – les fichiers stockés à l’utilisateur.

serveurs site web

La plupart des gens n’ont pas leur propre serveur à la maison. Des entreprises comme Hostfactory, Hoststar ou Infomaniak possèdent d’énormes centres de données. De grandes salles pleines de serveurs qu’ils louent. Ces entreprises rendent l’hébergement d’un site web accessible au public. Pour mettre les choses en perspective, plus de 500 exabytes de données sont transférés chaque mois à travers des serveurs dans le monde entier. C’est 500’000’000’000’000’000 GB.

abri souterain

Pour des raisons de sécurité, la plupart des centres de données ne sont pas accessibles au public. En Suisse, on monte d’un cran. La plupart de nos centres de données sont cachés dans les montagnes, dans les  Alpes, derrière d’épaisses portes de plomb. Très James Bondesque, n’est-ce pas?

Le web

Pour rendre les fichiers stockés accessibles aux gens du monde entier, nous utilisons cette petite chose appelée: Internet. On va le décomposer:

 

Internet: Le plus grand réseau mondial de communication d’ordinateurs. Internet offre de nombreux services comme le World Wide Web, le courrier électronique et la messagerie instantanée.

 

World Wide Web: Attends, c’est pas pareil? Non… Le World Wide Web (ou www) est la partie de l’Internet qui contient des sites web. Notre blog que vous êtes en train de lire fait partie du www.

 

Email: Internet vous permet d’envoyer ces lettres super modernes à l’autre bout du monde presque instantanément. Prend ça, le service postal!

 

Messagerie instantanée: Comme le courriel, mais encore plus rapide. Genre, instantanément. De plus, plus de deux personnes peuvent se connecter en même temps.

 

Chaque appareil connecté à Internet possède une adresse IP (Internet Protocol) unique. Même ton frigo intelligent. C’est comme un numéro de téléphone. Ça ressemble à ça: 192.168.67.67.98. Pas vraiment pratique. Pour faciliter l’accès aux fichiers stockés, le système de noms de domaine (DNS) a été créé. Avec le DNS, les noms sont attribués à ces adresses IP. Par exemple, le nôtre est enigma.swiss, puis il y a google.com, bern.ch, et ainsi de suite.

 

Lorsque vous tapez «enigma.swiss», votre navigateur parcourt une énorme base de données. Une fois qu’il identifie l’adresse IP correspondante, il vous amène au bon serveur.

 

C’est ainsi que vous naviguez sur Internet: vous vous connectez à distance à des serveurs dans le monde entier.

Comment les gens trouvent-ils mon site web?

Au début, les gens avaient besoin de connaître l’adresse exacte de chaque site Web qu’ils voulaient visiter. Bien sûr, il n’y en avait pas tant que ça, donc ce n’était probablement pas trop difficile.

Moteurs de rechercheMais alors les premiers moteurs de recherche ont été inventés. Sur la base d’un critère de recherche saisi par l’utilisateur, une liste avec les fichiers correspondants apparaît. Ça a changé la donne! Depuis, les entreprises se disputent la première place sur ces moteurs de recherche. Cette bataille s’appelle l’optimisation pour les moteurs de recherche, ou SEO en abrégé.

Contrairement à la croyance populaire, Google n’était pas le premier. «Archie», «Excite» et «Webcrawler» étaient là avant et même Yahoo est plus vieux que Google. Mais de nos jours, il est logique de concentrer les ressources disponibles uniquement sur Google.

Google fonctionne en trois étapes de base, très bien expliquées par le puissant Google lui-même:

 

Crawling: La première étape consiste à découvrir quelles pages existent sur le Web. Il n’y a pas de registre central de toutes les pages Web, Google doit donc constamment chercher de nouvelles pages et les ajouter à sa liste de pages connues. Ce processus de découverte s’appelle le crawling. Certaines pages sont connues parce que Google les a déjà explorées auparavant. D’autres pages sont découvertes lorsque Google suit un lien d’une page connue vers une nouvelle page. Cependant, d’autres pages sont découvertes lorsqu’un propriétaire de site Web soumet une liste de pages (un plan du site) pour que Google puisse les parcourir. Si vous utilisez un hébergeur Web géré, tel que Wix ou Blogger, ils pourraient dire à Google de parcourir toutes les nouvelles pages ou les mises à jour que vous faites.

 

Indexing: Lorsqu’une page est découverte, Google essaie de comprendre de quoi il s’agit. Ce processus s’appelle l’indexation. Google analyse le contenu de la page, catalogue les images et les fichiers vidéo qui y sont intégrés, et tente de comprendre la page. Ces informations sont stockées dans l’index Google, une énorme base de données stockée dans de très nombreux (nombreux!) ordinateurs.

 

Serving: Lorsqu’un utilisateur tape une requête, Google essaie de trouver la réponse la plus pertinente à partir de son index en fonction de nombreux facteurs. Google essaie de déterminer les réponses de la plus haute qualité, et de tenir compte d’autres considérations qui fourniront la meilleure expérience utilisateur et la réponse la plus appropriée, en tenant compte de facteurs tels que l’emplacement de l’utilisateur, la langue et le périphérique (bureau ou téléphone). Par exemple, la recherche des «ateliers de réparation de bicyclettes» donnerait des réponses différentes pour un utilisateur de Paris et pour un utilisateur de Hong Kong. Google n’accepte pas de paiement pour classer les pages plus haut, et le classement se fait par programme.

 

La seule étape visible pour l’utilisateur est le service. Robert cherche: «Les meilleurs microphones pour chanteurs de rock». Google listera alors la meilleure page pour la recherche de Robert. 

example recherche google

La liste sur cette page est si bien faite que Google l’affiche même sous la forme d’une carte tout en haut. Qui passerait à côté de ça, n’est-ce pas?

 

Comme nous le savons tous, personne ne va à la deuxième page de Google, donc vous devriez au moins vous classer sur la première page. Il sera difficile d’obtenir du trafic sur Google autrement.

 

Pour arriver à la première page, vous devez faire tomber Google amoureux de vous. Et Google n’est pas facile à attraper! Surtout avec toute la concurrence qui existe. Votre site web doit être à la pointe de la technique et de la sémantique.  Mais le référencement hors site, comme d’autres sites Web liés au vôtre, est tout aussi important. Plus Google aime ces sites Web, mieux c’est pour vous.

 

Cette méthode pour déterminer si le contenu est «bon» a ses racines dans le monde académique. Plus un article académique était cité dans d’autres articles, plus il était  digne de confiance.

Publicités payantes

Si vous voulez être au sommet immédiatement, il y a quelque chose que vous pouvez faire: payer. Google offre de l’espace publicitaire au dessus des résultats de recherche pour des mots-clés spécifiques au plus offrant.

Bien que vous puissiez juste payer votre chemin jusqu’au sommet, vous ne devriez pas négliger votre référencement. Une combinaison des deux, avec un accent sur des objectifs différents, est la meilleure solution.

 

Backlinks

Google, ou tout autre moteur de recherche, n’est pas le seul à attirer du trafic sur votre page. Une grande partie du trafic sera envoyée par l’intermédiaire d’autres sites Web tout en se référant au vôtre.  C’est ce qu’on appelle un backlink. Si vous publiez un article sur le Huffington Post, vous liez l’article à votre site Web. Vous voulez évidemment que les gens sachent que c’est votre article. Idem si vous postez une réponse dans un forum. Informez les lecteurs de votre site Web. S’ils ont aimé ce que vous avez écrit, ils seront ravis de vous rendre visite !

 

Social media

Les médias sociaux sont également une grande source de trafic. Vous pouvez poster de jolies photos sur Instagram. Des tweets pleins d’esprit sur Twitter. De précieux articles sur LinkedIn ou Facebook. Quelle que soit la plateforme, toujours créer un lien vers votre site web. Si quelqu’un aime votre contenu, il peut cliquer pour en obtenir plus! Pas de recherche sur Google, pas de dactylographie.

Mais comment pouvez-vous créer du contenu que les gens veulent vraiment ? Jetez un coup d’oeil à cet article de blog où nous présentons notre approche interne de la création de contenu.

Maintenant, vous connaissez les bases du World Wide Web. Vous êtes convaincu que vous avez besoin d’un site Web. Vient maintenant le vrai défi: le construire.

Comment construire un site web?

Il existe différentes approches, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Dans cet article détaillé, nous vous présentons quatre façons différentes de construire un site Web:

DIY

Site web Carte de visite


Site web axé sur l’expérience


Site web axé sur la croissance

Résumé rapide

DIY: L’option la moins chère et aussi la plus limitée qui soit. Le coût mensuel pour avoir votre site Web en ligne est moindre que le prix d’un déjeuner. Vous devez cependant travailler avec un modèle prédéfini. Cette option laisse très peu de place à l’originalité.

Site web Carte de visite: Comme son nom l’indique, ce site Web est conçu pour permettre au visiteur de mieux vous connaître. Il est généralement très court et ne fournit que les informations clés sur votre WHY, ce que vous faites et qui vous êtes.

Site web axé sur l’expérience: Ceux-ci sont pour la plupart très bien conçus et vous font faire «wooooooow».  Souvent, ils ont l’air futuristes et ont une belle histoire à raconter. 

Site Web axé sur la croissance: Ils peuvent ressembler à un site Web axé sur l’expérience, mais ils ont un vrai générateur de leads derrière eux. Avec l’utilisation du storytelling, du inbound marketing et d’autres outils, les leads afflueront constamment. De haute qualité et prêt à faire des affaires.

La plupart de ces sites Web exigent des compétences en codage. Si vous ne connaissez pas le codage, vous devrez embaucher quelqu’un qui le maîtrise. Mais pour créer un site web performant, il ne suffit pas de savoir coder. De vastes connaissances sur l’image de marque, le marketing et l’élaboration de stratégies sont également nécessaires.

↑Top

Que faut-il pour construire un site web?

Un site Web est bien plus que la simple mise en code d’une idée. Il y a beaucoup d’étapes à franchir. Et en fait, le codage n’est qu’une petite partie du projet. Il y a beaucoup de travail à faire avant. Et aussi après. Alors, quelles sont les étapes nécessaires? Combien de temps faut-il pour créer un site Web étonnant?

 

Il y a trois étapes principales dans un projet de site Web:

 

Phase stratégique: Le fondement de tout site Web réussi est une excellente stratégie. Commencez par la raison, POURQUOI vous voulez avoir un site Web. Comme l’a dit Simon Sinek, les gens n’achètent pas ce que vous faites, ils achètent POURQUOI vous le faites. Ensuite, renseignez-vous le plus possible sur votre public. A qui voulez-vous parler? Vous adapterez le langage, la conception et l’expérience en fonction de cela. Pour vous aider, créez un buyer persona: un personnage fictif qui représente votre client idéal. La plupart du temps, ils ont des noms assez odieux comme “Maynard le musicien”pour les rendre plus mémorables et montrer leur trait de caractère primaire.

 

C’est  juste la base. Pour réussir, vous avez besoin d’une stratégie beaucoup plus détaillée.

 

Phase de visualisation: Avec votre persona et votre stratégie en tête, l’étape suivante consiste à créer des visuels. Nous aimons tous les choses qui ont l’air jolies. Nous vous recommandons fortement d’engager une équipe de graphistes professionnels pour cette tâche. Ils savent qu’il ne s’agit pas seulement de l’apparence, mais aussi de l’impression procurée à l’utilisateur. Où se trouvent les boutons, quelle navigation utiliser et toutes les autres meilleures pratiques UX importantes.

 

Phase de codage: Le codeur assemble le tout. Il met en œuvre le pixel de conception parfait. Il donne vie à votre site web.

 

Et en fait, ça ne s’arrête pas là. Dans cet article détaillé, nous vous présentons toutes les phases en détail afin que vous sachiez ce qu’il faut vraiment pour construire un site Web. L’article comprend un modèle gratuit pour planifier votre projet de site web.

 

Quand devrions-nous planifier une refonte de notre site Web?

Notre monde est en constante évolution. C’est particulièrement vrai dans les domaines de la technologie et d’Internet. Ce qui est une tendance aujourd’hui sera probablement dépassé l’année prochaine. Malheureusement, un site Web a une espérance de vie assez faible. Une moyenne de 2 à 4 ans, en fait. Bien sûr, l’âge n’est pas le seul indicateur d’un site Web désuet. Il y a une poignée de points de contrôle à surveiller:

 

Vitesse: Les gens veulent que les choses se passent RAPIDEMENT. Si votre site Web ne se charge pas en trois secondes ou moins, les gens partiront. Il existe de nombreux services disponibles qui vous permettent de mesurer la vitesse de votre site Web. Si cela prend plus de trois secondes, vous risquez de manquer beaucoup de trafic.

 

Mesurez votre vitesse ici: Test de vitesse Google

 

SEO: Optimisation des moteurs de recherche. Souvenez-vous: Faites tomber Google amoureux de vous!

 

Flexibilité du contenu: Ne vous contentez pas de simplement jeter du texte sur le visage de vos visiteurs. Mélangez-le avec des vidéos, des infographies et toutes les autres jolies visualisations auxquelles vous pouvez penser.

Réactivité mobile: Environ la moitié du trafic sur le site Web provient des téléphones mobiles. Avoir un site Web optimisé pour les petits écrans est essentiel. Les téléphones, les tablettes, les phablets et les ordinateurs ont tous des tailles d’écran différentes. C’est pourquoi il est préférable de coder le site pour qu’il soit réactif, c’est-à-dire qu’il s’adapte parfaitement à la taille de l’écran. C’est bien mieux que de coder une centaine de sites différents.

 

Expérience utilisateur: Tout est facile à trouver? La navigation est-elle simplifiée? Suivez-vous les meilleures pratiques? Si un utilisateur fait défiler jusqu’au bas de votre site Web mais ne trouve pas d’adresse, il en sortira frustré. Le prochain site web l’aura probablement…

Dans cet article détaillé, nous approfondirons le sujet. Nous avons même une carte de pointage gratuite pour vous aider à faire votre évaluation. Suivez nos explications pour savoir si votre site a besoin d’aide ou s’il est encore efficace.

 

Conclusion

Avoir un site web est un must. C’est à vous de choisir comment vous le créez et comment vous le mettez à jour. Gardez à l’esprit qu’une fois que votre site Web est opérationnel, ce n’est pas le moment de vous détendre. On peut dire que les étapes les plus importantes sont encore à venir ! Vous devez constamment analyser le comportement de vos visiteurs et ajuster le site en conséquence. Mais en utilisant quelques outils intelligents et de l’Atomic Design, vous y parviendrez rapidement et cela pourrait même être amusant.Et si jamais vous avez besoin d’aide, nous sommes heureux de vous donner un coup de main!

Oh, et rappelez vous, keep exploring!